Le vin et la France, c’est une histoire d’amour qui dure depuis toujours. Il est l’un des symboles qu’on associe automatiquement à l’art de vivre « à la française ». Tellement même, que le vin a officiellement été reconnu comme patrimoine de la culture française en 2014. Il se prend pendant les repas, s’offre en cadeau, se déguste lors de fêtes et fait partie intégrante de notre quotidien. C’est une tradition que les français n’ont pas l’air de se lasser, voilà pourquoi il est important de bien savoir comment le stocker, le conserver ou le faire vieillir pour garantir une dégustation idéale.

 

Comment bien conserver son vin ?

  • Le vin doit être placé dans un endroit où la température ne doit pas dépasser 13°C.

Les chocs thermiques sont mauvais pour la conservation du vin et il aura plus de chances de s’oxyder.

  • Toujours coucher ses bouteilles de vin.

De cette façon, les bouchons restent en contact avec le vin et ne se dessèchent pas trop rapidement.

  • Toujours garder ses bouteilles à l’abri de la lumière.

Les rayons ultraviolets sont très mauvais pour le vin et accélèrent son oxydation.

  • L’humidité doit être contrôlée (entre 50% et 80%).

Au-delà, des moisissures risquent d’apparaître et d’altérer les étiquettes des bouteilles ainsi que les bouchons de liège et en dessous, les bouchons risquent de se dessécher et donc de perdre de leur étanchéité.

  • Éviter les secousses et les vibrations.

Celles-ci réveillent des bactéries qui affecteront les arômes et la qualité du vin.

 

Aujourd’hui, pour conserver le vin, les armoires à vin rencontrent leur petit succès. Pratiques pour ceux ne disposant pas d’une cave à vin, elles se trouvent dans tous les formats et budgets et leur variété de gammes permet de répondre à vos besoins et au volume de vin que vous souhaitez conserver.

 

Le saviez-vous : Le vin rouge, qui est réputé pour ses vertus anti-oxydants est une pièce maîtresse pour vos problèmes cardiaques et de cholestérol. Attention évidemment à ne pas en abuser.

Laisser une réponse